Une proie sans défense


Elen Brig Koridwen





4e de couverture :
Depuis que le pays a sombré dans le chaos, Mamie Lola, veuve sans ressources, subsiste chichement dans la petite maison héritée de son mari. Pour sortir se ravitailler, il lui faut s’aventurer en fauteuil roulant dans une véritable jungle : la bonne ville de Braniol est devenue un coupe-gorge où rodent toutes sortes de prédateurs…


Mon avis :
Dans cette nouvelle, l’auteur nous entraîne dans un proche avenir assez sombre dans lequel l’effondrement de la société a ramené l’homme à sa vraie nature : être une proie ou un prédateur…
Si vous aimez les bouchées qui commencent sur une note douce amère pour vous laisser en bouche un goût plus corsé, alors vous adorerez cet « apéribook » au poivre noir. Les ingrédients (deux personnages) sont parfaitement équilibrés, dosés avec précision et placés à leur juste place dans le liant (la situation) pour amener un final tout simplement réjouissant.
Encore une fois, la plume de Elen Brig Koridwen fait mouche et cette Proie sans défense distille un plaisir qu’on peut consommer sans modération.

Aucun commentaire: