Prof à plein temps

Joana Etzkin




4e de couverture :
Une journée ordinaire dans la vie d’une prof de français en lycée, près de Paris. Une vision du monde, une méthode et une façon de surfer sur la vague du quotidien, en profondeur, avec passion. Rien ne semble accrocher la lumière, et pourtant…


Mon avis :
Quand ce livre est arrivé en haut de ma pile à lire, je me suis demandé pourquoi je l’avais acheté. Ce n’est généralement pas mon type de lecture, et franchement, un prof qui raconte sa vie de prof… j’avais vraiment peur de trouver cela indigeste !
Mais comme je suis curieux, je l’ai ouvert. Et j’ai bien fait !
D’abord, le ton m’a tout de suite plu. Voilà une prof qui ne se la joue pas professorale. C’est simple, enjoué, presque joyeux. Le récit ne tourne pas au dithyrambe, genre « enseigner, c’est le plus beau métier du monde », ni au réquisitoire, façon « on ne nous donne pas les moyens d’exercer notre métier », et encore moins à la jérémiade sur les difficultés d’être prof.
Plus qu’un simple témoignage, c’est une tranche de vie racontée avec naturel, sautant d’une pensée à une autre au gré des rencontres dans les couloirs ou la salle des professeurs, en fonction des événements qui émaillent le déroulement d’un cours ou interrogations amenées par la lecture d’un devoir.

 À travers cette journée ordinaire d’une prof de français, Joana Etzkin a choisi de se raconter dans le quotidien de son métier plutôt que de s’appesantir sur un sujet mille fois rebattu. Et c’est ce qui rend se livre si vivant. Avec Prof à plein temps, j’ai passé un excellent moment de lecture et je ne peux que vous le conseiller. Ce n’est pas de la « Grande Littérature », l’auteur en convient elle-même, mais il vous apportera une image rafraîchissante sur un métier parfois si injustement critiqué.

Aucun commentaire: