La clé d'Oriane


Leslie Héliade





4e de couverture :
Oriane est une dessinatrice talentueuse. Elle tente de se remettre d’une rupture difficile en s’adonnant à sa passion, les jeux vidéo en ligne. Mais lorsqu’un joueur apparaît chez elle en lui demandant son aide, tout est bouleversé…
Bien malgré elle, l’héroïne se trouve entraînée dans une enquête haletante qui fait hurler de rire à chaque page !


Mon avis :
La clé d’Oriane est un petit roman moderne et léger. Ceux qui n’ont jamais touché un ordinateur et ignorent ce qu’est un jeu en ligne seront peut-être légèrement désorientés, mais pas tant que ça. Après tout, beaucoup de ces jeux, et celui dont il est question ici en particulier, ont une certaine ressemblance avec les contes d’autrefois.
La plupart des lecteurs trouveront cette lecture fluide, pour employer la formule consacrée… Ici, en effet, pas de longues phrases, peu de descriptions et encore moins de vocabulaire un peu recherché. Inutile de chercher la formule finement ciselée, l’envolée lyrique savamment maîtrisée, ou d’attendre un quelconque décalage verbal ou une audace stylistique. On est dans le langage de tous les jours, sans fioriture. Pas très stimulant, tout ça !
L’histoire sauve un peu la situation, par son ton décalé où le virtuel fait irruption dans le concret à la manière du fantastique… Exactement comme dans les contes dont je parlais plus haut et les jeux vidéo. Le duo de personnages Oriane/Serrure fonctionne bien et les tribulations dans lesquelles ils nous entraînent sont plaisantes. Je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai « hurlé de rire à chaque page », mais l’ensemble est plutôt joyeux et amusant.
Dommage que de nombreuses maladresses syntaxiques et quelques incohérences viennent ternir le tableau. La chronologie des événements paraît parfois avoir pris quelques libertés avec le cycle naturel qui rythme nos jours, particulièrement dans un chapitre où l’on ne sait plus s’il s’écoule quelques heures ou deux jours…
Pas de grand frisson, donc, pour ce roman de Leslie Héliade, mais une histoire bien sympathique qui satisfera ceux qui veulent juste passer un petit moment de détente sans prise de tête.

Aucun commentaire: