Eternity Express


Jean-Michel Truong




4e de couverture :
Eternity Express. Quand ce train arrivera à destination, vous saurez ce que vaut vraiment votre vie.
Un roman exceptionnel et terrifiant aux frontières de la science-fiction et de la philosophie. Un suspense machiavélique en forme de cri d’alarme où l’auteur de Reproduction interdite explore une fois encore le pire des mondes : celui que nous sommes en train de créer.


Mon avis :
Plus anticipation que science-fiction, ce roman est de ceux qui nous parlent du possible devenir de notre société en se basant sur des éléments concrets du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.
Eternity Express part du postulat d’un effondrement brutal de l’économie au niveau planétaire, et s’intéresse à la façon dont le monde, régi depuis près d’un demi-siècle par la finance et les grands groupes capitalistes internationaux, réagirait à un crash d’une ampleur encore jamais atteinte.
Après le premier choc pétrolier de 1973 et les crises boursières qui ont suivi, la société a continué de croire à un développement de son modèle économique, une extension sans fin du système libéral du profit individuel, engendrant un effet pervers sur la démographie, dont on ressent déjà les répercutions : le déséquilibre entre le nombre de gens actifs, productifs, et celui des personnes à charge.
Quelles solutions pour s’en sortir ?
Jean-Michel Truong propose, dans ce roman d’une noire clairvoyance, une réponse terrible qui nous oblige à réexaminer notre place dans cette société et celle qui sera la nôtre quand l’heure de la retraite aura sonné.
Dans ce monde où l’on nous promet l’élixir de jouvence, la vie presque éternelle, y aura-t-il de la place pour tout le monde ?
Un roman terrible que je conseille à tous ceux qui aiment la littérature « réflexion ».

Aucun commentaire: